Il s’agira dans ce travail individuel de supervision de faire entendre que ce n’est pas la technique, le savoir du thérapeute qui soigne quiconque, mais l’alimentation en boucle du désir du soignant par la jouissance et la demande que cela suscite en retour. Ce qu’il est nécessaire de mettre au travail en permanence, c’est le désir de soigner, aussi bien individuellement que collectivement.

Le travail de supervision s’adresse aux professionnels de la relation : éducateurs, assistants de service social, orthophonistes, psychomotriciens, psychologue, psychothérapeute, psychanalyste... qui désirent interroger ce qui est en jeu dans leur rencontre avec leurs patients auprès d'un analyste. Y seront questionnés notamment les effets du transfert dans la cure, la manière dont, dans le discours l'analysant se présente à l'analysé, la position subjective du patient ainsi que la logique de sa jouissance.

30ans-experience

Psychothérapeute et psychanalyste

Longue expérience auprès d'enfants et d'adolescents en difficulté,
analyse de pratiques et supervision auprès de nombreuses institu-
tions et nombreux professionnels